Place de la Révolution

/ BESANCON

MAITRISE D’OUVRAGE

Ville de Besançon

ANNEE

2005

MAITRISE D’OEUVRE

mandataire / IXO lumière
BET Fontainerie / Diluvial
BET elec / Citelum nord

CONCEPTION LUMIERE

Stéphane Servant pour IXO

PRINCIPE D’ECLAIRAGE

La particularité géométrique de la Place de la Révolution, liée aux fortes contraintes du cahier des charges interdisant l’utilisation de mâts, nous a conduits à envisager pour cet espace une conception sur le principe de la perception en « contraste négatif ».
Ce sont donc essentiellement les limites visuelles de la place que nous avons cherché à éclairer.
Une grande partie de l’ambiance lumineuse de la place est donc assurée par le biais de l’éclairage indirect des façades. Cette approche a l’avantage d’offrir un cadre visuel plus large et qualitatif en évitant toute forme d’émergence du mobilier d’éclairage sur la place.

Un éclairage sur-mesure pour la voie de desserte

La voie de desserte destinée au passage des bus fait exception à ce principe et fait l’objet d’un éclairage ciblé par des appareils focalisables depuis les toitures. Ils assurent des niveaux d’éclairement au sol de l’ordre de 20 lux et démarque visuellement cet espace de circulation.

L’utilisation de canons de défilement limite les phénomènes d’éblouissement depuis le reste de la place, pour ne pas perturber la perception des illuminations de façade.

UNE PLACE AU FIL DU TEMPS

Nous avons cherché à exprimer le marquage du temps sur cette « place cadran » en référence à la culture horlogère de la ville de Besançon.
Pour se faire la fontaine devient gnomon et projette son ombre dans l’axe des radiales de la place.

L’ambiance ainsi créée évolue d’heure en heure offrant, outre l’expression de l’évolution du temps, une lecture renouvelée de la place au cours de la soirée.
Ces dispositifs d’éclairage situés sur les toitures, dans l’axe des lignes radiales du cadran, s’allume successivement jusqu’à l’heure d’extinction des illuminations puis sont allumées simultanément pour assurer l’éclairage public de la place durant le reste de la nuit.

  • S’inscrire dans le parti architectural développé pour le réaménagement de la place.
  • Offrir un effet de marquage du temps à la « mesure » de la place.
  • Offrir une identité exclusive, en référence à la culture Horlogère de la Ville
  • Permettre une lecture renouvelée de la Place au cours de la soirée.
  • Tirer parti des textures des façades, des contrastes de couleurs.
S2_friandise-urbaine_4