Eclairage d’un poste de travail / déficience visuelle

/ ASSOCIATION PAUL GUINOT

MAITRISE D’OUVRAGE

Association Paul Guinot

ANNEE

2010

ETUDES

Etude lumière / Atelier S²
Ergonome / Sandrine Debailleux

CONTEXTE

Cette étude a été réalisée pour le compte de l’association Paul Guinot, association oeuvrant pour l’intégration sociale des personnes aveugles ou malvoyantes.

Elle s’est inscrite dans le cadre d’une étude d’ergonomie du poste de travail d’un salarié atteint de déficience visuelle (vision centrale).

L’étude de poste et une partie des aménagements ont été pris en charge financièrement par le biais des aides Agéfiph. (Association investie d’une mission d’amélioration de l’accès à l’emploi des personnes handicapées)

APPROCHE

L’étude a consisté en premier lieu à rencontrer le salarié afin d’analyser son poste de travail et d’évaluer la spécificité de sa déficience visuelle.
Cette personne effectuait une activité de magasinage et souffrait d’une déficience de la vision centrale. Il rencontrait en particulier des difficultés de lisibilité des casiers de stockage.

L’analyse du ressenti de ce salarié en situation de travail associée à la réalisation de mesures photométriques horizontales et verticales ont permis d’évaluer les seuils et besoins d’éclairage spécifiques liés à son handicap.
L’examen des différentes ambiances lumineuses rencontrées et de leur ressenti par ce salarié a en particulier révélé un besoin d’importantes quantités de lumière ambiante plutôt que d’éclairages focalisés.
Sur la base de ces observations, l’étude a ensuite confronté les exigences spécifiques liées à ce handicap à l’ensemble des référentiels normatifs  (code du travail, NF X 35-103, norme européenne 12464).

Cette synthèse a permis de dimensionner une installation d’éclairage optimisée répondant à la fois aux normes et aux spécificités du handicap visuel de ce salarié.

  • augmentation des niveaux ambiants d’éclairement pour faciliter la tache du salarié.
  • choix d’optiques spécifiques pour des niveaux d’éclairement verticaux renforcés au niveau des zones de stockage
  • amélioration de l’efficacité énergétique de l’installation
  • pas d’augmentation de consommation
  • préservation des principes d’implantation pour limiter les coûts d’installation
S2_arc-en-ciel_4S2_hotel_ville_perreux_11